Réuni en Assemblée à Abidjan

LE CONSEIL PANAFRICAIN DES AUTORITES TRADITIONNELLES ET COUTUMIERES STRUCTURE SON FONCTIONNEMENT

INVITE D’HONNEUR : LE CICIBA

Les Têtes couronnées d’Afrique en conclave à Abidjan ! Telle pourrait être l’image que reflète cette rencontre mémorable d’Abidjan, qui a réuni une cinquantaine de délégués de la chefferie traditionnelle venue de quatre coins d’Afrique dans la capitale économique ivoirienne, du  10 au 12 septembre 2018. Une première doublée d’un quorum inédit ! Preuve que les chefs parlent désormais d’une même voix, et que les choses commencent à bouger en direction d’une plus grande cohésion au niveau continental.

Née d’une volonté commune de coordonner leurs activités au sein d’une plateforme plus fédératrice à l’échelle continentale, encadré en son temps par le CERDOTOLA, le Conseil Panafricain des Autorités traditionnelles et coutumières (CPATC) est devenue une réalité vivante.

Portée à la tête de cette organisation, Sa Majesté Pr Dada Awiyan Kopkon Octave Cossi Houdegbe préside à ses destinées avec une ferme détermination. L’assemblée générale d’Abidjan, convoquée dans l’urgence de donner une plus grande assise et un mode de fonctionnement plus opérationnel à la structure, est une étape supplémentaire dans la viabilité de cette institution.

Se tenant à Abidjan, chez lui, il est à souligner la parfaite adhésion et la pleine coopération au succès de cette rencontre de Sa Majesté TCHIFFI ZIE II, Secrétaire Général Permanent du Forum des Souverains et Leaders Traditionnels d’Afrique, l’autre plateforme créée du vivant de Mohamad Kadhafi, d’heureuse mémoire. Plusieurs fois reportées, elle a pu, enfin, se tenir en terre ivoirienne, réalisant un excellent quorum.

Trois articulations ont marqués ces assisses : l’Assemblée générale proprement dite ; un moment d’hommage voué au Président Alassane Ouattara, Président de la République Ivoirienne ; un symposium international réunissant les Leaders traditionnels autour du thème « Renforcement du rôle des autorités traditionnelles et coutumières (AT) en matière de préservation de la paix, de stabilité et de sécurité dans nos Etats. »

Au cours de l’Assemblée générale, les participants ont passé en revue les questions touchant à la bonne stratégie susceptible de leur permettre d’atteindre leurs objectifs principaux. Après avoir fait le point du fonctionnement de leur Conseil à mi-parcours, Ils se sont appesantis sur  les conditions d’admission de nouveaux membres et partenaires. Pour une efficacité dans l’action, une répartition géographique des responsabilités a été décidée avec la désignation, par grande région, des animateurs attitrés, ainsi que des membres du Comité permanent. A cette nouvelle vision de la fonctionnalité de l’institution, des stratégies ad hoc ainsi que des projets à moyen terme ont été arrêtés sur le quadriennum 2018-2021.

previous arrow
next arrow
Slider

Puis est arrivé un moment solennel dévolu à la Côte d’Ivoire et à sa plus Haute Autorité. Co-organisée par le CPATC et le Forum  des Souverains et Leaders  Traditionnels  d’Afrique, respectivement présidé par Leurs Majestés Pr Octave  Cossi Houdegbe du Bénin et TChiffi Zié Jean Gervais de Côte d’Ivoire, cette séquence votive visait, tout à la fois, à remercier la Côte d’Ivoire pour avoir consenti à patronner et abriter cette rencontre historique ; célébrer la dotation, en faveur de la Chefferie traditionnelle ivoirienne d’une Chambre dédiées aux Têtes couronnées de Côte d’Ivoire (à Yamoussoukro), désormais nantis des statuts institutionnalisés, ce à l’initiative de Son Excellence Alassane Ouattara ; saluer l’amnistie accordée à plus 800 citoyens ivoiriens en indélicatesse avec la justice ivoirienne, geste de haute portée historique qui témoigne de la sagesse et du sens de la concorde et de la réconciliation du président Ouattara.

Pour Sa Majesté Octave Cossi Houdegbe, « cette décision vient parachever la consolidation de l’unité de toutes les filles et fils de la Côte D’Ivoire, par-delà leurs origines et leurs opinions politiques. Cette tâche n’était pas facile, ni évidente, mais vous avez pu trouver les voies et moyens nécessaires pour atteindre cet objectif, pour le plus grand bonheur des Ivoiriennes et des ivoiriens. »

Dans son propos, Sa Majesté TChiffi Zié a traduit, à son tour, ses sentiments de reconnaissance pour « l’estime et l’honneur qu’il a bien voulu reconnaître à l’autorité traditionnelle à travers le statut désormais institutionnalisé en Côte d’ivoire… »

Pour marquer la reconnaissance de la chefferie traditionnelle et coutumière d’Afrique à l’égard du Président Ouattara, des présents d’une haute valeur symbolique ont été adressés à la plus Haute Autorité ivoirienne.

Ouvrant un pan du programme du Forum des Souverains et Leaders  Traditionnels d’Afrique, Sa Majesté TCHIFFI ZIE a par ailleurs indiqué les projets sur lesquels travaille sa plateforme, à savoir : promouvoir les valeurs socioculturelles et artistiques de toute l’Afrique ; transmettre à la jeune génération les savoirs panafricains, inspirer le sens de l’ouverture à l’autre, assister nos braves enfants dans la mise  en place de l’Etat de la Diaspora Africaine reconnu comme la sixième Région de l’Union Africaine, parachever la création du Parlement des Rois d’Afrique, entre prendre une action systématique de codification du droit traditionnel du dialogue traditionnel de la cohésion sociale, de la paix et du mieux-vire ensemble.

Le troisième volet de ces Assises était la tenue d’un Colloque scientifique international, sous modéré magistralement par le Professeur Charles Binam Bikoï, Secrétaire Exécutif du CERDOTOLA et parrain du CPACT, dont le coaching a été vivement et unanimement salué par le Conseil des Autorités traditionnelles et coutumières.

Invité d’honneur à ces Assises de haute portée scientifique, le Professeur Antoine Manda Tchebwa, Directeur Général du CICIBA y a pris une part active tant à l’animation du panel que dans l’appui aux travaux finaux du secrétariat scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>