COOPERATION CICIBA-FNUAP

EN VISITE AU CICIBA, LE REPRESENTANT RESIDENT DU FNUAP  RENCONTRE LE DIRECTEUR GENERAL DU CICIBA.

Dans le cadre des échanges instaurés par le CICIBA et ses partenaires, le professeur Antoine MANDA TCHEBWA, a reçu en audience, le 30 mars 2017, le Représentant résident du FNUAP au Gabon, M. Mamadou KANTE. Cette audience a porté sur les nombreux sujets d’intérêt commun qui nourrissent la coopération  entre le centre et l’Agence  onusienne.

L’entretien, empreint de cordialité, a eu lieu au siège du CICIBA en présence de M. Wilson MAKAYA MAKAYA, Directeur Administratif et Financier, et M. Christian Gaillard OBAME, Conseiller du Directeur Général, chargé de la Coopération Internationale.

A cette occasion, le  Directeur Général du CICIBA  a présenté brièvement l’historique du Centre et ses missions. Le CICIBA étant, a-t-il dit, tel qu’imaginer par ses pairs fondateurs, « un foyer de recherche multidisciplinaire voué à la quête et à l’affirmation de l’identité bantu ».

Prenant la parole, le Représentant du FNUAP a salué l’accueil fraternel et chaleureux que lui a réservé par le CICIBA.  A son tour, il a précisé les missions de l’Agence qu’il pilote, précisément en rapport avec l’étude des phénomènes des populations, la santé et de l’égalité des chances.

Il a  indiqué, par ailleurs, que son organisme fonde son action sur deux documents de référence : le Programme d’Action adopté en 1994 lors de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) et les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Ensuite, les deux interlocuteurs ont passé en revue avec les questions d’intérêts communs. Ils se sont appesanti sur un projet sous régional des Nations-Unies intitulé « Autonomisation des femmes et dividende démographique au sahel », financé par la Banque Mondiale avec l’appui technique du Fonds des Nations-Unies pour la Population. Projet qui s’étend sur six pays de le sous région d’Afrique de l’Ouest à savoir : la Côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso.  Cette activité est appelée à répondre efficacement aux défis liés à l’autonomisation des femmes, à la croissance économique et au développement social.

A ce sujet, une convergence  des vues entre les deux hommes s’est dégagée par rapport à l’approche à adopter sur le devenir de la femme et des jeunes. Pour Mamadou Kanté, une évidence s’impose d’elle –même : « les femmes sont les gardiennes des traditions ». Le Directeur du CICIBA a, quant à lui, indiqué qu’on ne saurait parler des civilisations sans la femme : « La femme étant à la base de tout développement ». Dans ce cadre, M. Antoine MANDA TCHEBWA et son hôte ont approuvé l’idée de confier aux experts des deux organisations la charge de murir cette idée.

Autour des activités liées à la « Décennie de la femme », décrétée au Gabon par les pouvoirs publics, le CICIBA a sollicité la collaboration du FNUAP à l’édition spéciale du magazine « MUNTU » à paraitre au mois de septembre 2017, autour du thème, « Femme, Gardienne des civilisations ».

A cette même occasion, M. Antoine MANDA TCHEBWA a informé son invité de la reprise, dès le mois de mai 2017 des activités internationales du CICIBA. Au nombre de celles-ci, la tenue    de la semaine des afro-descendants, organisée en collaboration avec la représentation des Nations-Unies au Gabon.

Au terme de cet entretien, le CICIBA a convié son hôte à visiter ses locaux. Visite qui s’est terminé par la signature du livre d’or du Centre ainsi qu’une remise des cadeaux.

Avant de se séparer, les deux parties ont réaffirmé leur volonté de continuer à collaborer de manière constructive dans les domaines d’intérêt commun.

Rappelons que l’entretien avec le Représentant de l’UNFAP fait suite aux différentes rencontres que le Directeur Général du CICIBA a eu avec le Représentant Spécial des Nations-Unies pour l’Afrique Centrale, M. François Loucény Fall, le Représentant du PNUD-GABON , Madame Marie-Evelyne Petrus Barry et le Chef de Bureau, le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique Centrale, Représentant de la FAO au Gabon et à Sao Tomé, M Helder MUTEIA ,et le Représentant résident de l’UNESCO au Gabon, M VICENZO Fazzino pour ne citer que ceux-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>