Depuis Conakry l’ACALAN-UA adopte :

LE CICIBA ADMIS AU SEIN DU COMITÉ

SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE CONTINENTAL

En réunissant à Conakry (en Guinée), du 14 au 17 avril 2019, des cartographes et des géographes de la région CEDEAO, l’ACALAN-UA entame une nouvelle étape dans le processus d’élaboration de l’Atlas linguistique de la région CEDEAO et la République islamique de Mauritanie. Invités à cette rencontre scientifique, le CICIBA, le CERDOTOLA et le CELHTO ont apporté leur contribution au projet.

Ce processus s’inscrit dans un contexte précis visant à apporter la plus grande précision possible sur la multiplicité et la diversité linguistiques qui caractérisent les pays africains, à savoir : fournir de plus amples et précises informations et servir de références pour l’élaboration des politiques linguistiques, pour la connaissance et la promotion de nos cultures à travers nos langues.

Les objectifs principaux de cette opération qui, à terme, devra nourrir les travaux d’élaboration de l’Atlas général de l’Afrique, consistent (à cette étape régionale) à  réaliser un atlas linguistique de la partie occidentale de l’Afrique (Mauritanie compris) à partir des données fournies par une collection d’atlas linguistiques nationaux. De même, les différents experts commis à cette tâche devraient également, dans le cadre de l’enrichissement de ce travail, réaliser une série d’études sociolinguistiques, dialectologiques, dialectométriques… 

Plus d’une trentaine d’experts multidisciplinaires venus d’une dizaine des pays, auxquels se sont joints les responsables d’institutions internationales partenaires de l’ACALAN-AU (CICIBA, CERDOTOLA et CELHTO), représentées par les Professeurs Antoine Manda Tchebwa, Charles Binam Bikoi et … Tous, à l’évidence, mus par la volonté de partager leur expérience et leur expertise dans la sauvegarde, le développement et la promotion des langues africaines dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Structure de gestion

Afin de gérer efficacement les objectifs du projet et d’y répondre efficacement, la méthodologie proposée par l’ACALAN permet de mettre en place, à cette fin, une structure organisationnelle adéquate dans le but de garantir une gestion et une coordination sans faille, ainsi qu’une communication entre toutes les parties prenantes, à savoir : l’ACALAN, les communautés économiques régionales, les Partenaires (CER), donateurs, bénéficiaires, Etats membres et autres parties prenantes. La structure suivante soutiendra les principales lignes d’intervention au niveau continental :

  1. Comité Consultatif Continental (CCC)
  2. Comité scientifique et technique continental (CSTC)
  3. Comités de coordination régionaux (RCC),
  4. Coordinateurs Nationaux

Comité Consultatif continental (CCC). Celui-ci est chargé de fournir des services consultatifs à l’ACALAN sur des questions spécifiques liées à la demande.

Composition 

  1. Cinq (5) membres de l’Assemblée des académiciens (un de chaque CER, y compris le coordinateur continental du projet),
  2. Cinq (5) membres des structures nationales (un de chaque CER)
  3. Cinq (5) membres du VCLC (un de chaque CER)
  4. Un (1) représentant du gouvernement du pays hôtes
  5. Deux (2) représentants de la société civile (langue parlée dans la communauté)

Fonctions

Les fonctions du comité consultatif continental consistent à fournir généralement des services de conseil à l’ACALAN dans le cadre du projet d’atlas linguistique :

  1. Recevoir et examiner les résultats des délibérations ou des présentations du Comité scientifique sur des sujets liés aux questions d’actualité scientifique et technique ;
  2. Examiner et discuter des questions qui lui sont soumises et exprimer de manière indépendante leurs opinions ;
  3. Encourager les chercheurs à transmettre au Conseil les résultats les plus significatifs de leurs travaux ;
  4. Défendre le projet d’Atlas linguistique dans le monde entier en plus de leur contribution scientifique,
  5. Remplir une telle fonction conformément aux objectifs du projet

Comité Scientifique et technique Continental (CSTC)

Composition

Le Comité scientifique et technique continental (CSTC) sera composé de personnalités scientifiques de renommée internationale qui ont acquis une solide expérience en menant d’importantes recherches sur les langues africaines (y compris leur cartographie et leur typologie). Les membres du CSTC seront sollicités personnellement par le secrétariat de l’ACALAN. Le coordonnateur continental du projet d’atlas linguistique présidera le CSTC. La composition sera donc la suivante :

  • Coordinateur Continental (Président du CSTC)
  • Cinq (5) coordonnateurs régionaux (u de chacune des cinq régions économiques)
  • Représentation du CELHTO
  • Représentation du CERDOTOLA
  • Représentation du CICIBA
  • Deux (2) représentants des cartographes des bureaux statistiques du gouvernement ou des Universités
  • Deux (2) linguistes ayant une vaste expérience de langues africaines
  • Deux (2) représentants de la société civile (langue parlée dans la communauté)

Fonctions du Comité

  • La mise à jour du document de projet initial par le développement des termes des références ;
  • La création des comités ad hoc chaque fois que nécessaire sous la supervision du Secrétariat ;
  • L’identification et l’harmonisation des atlas linguistiques existants sur les langues africaines ;
  • Examiner les recommandations des comités de coordination régionaux sur certains aspects du projet ;
  • Développement des réseaux internationaux axés sur la production d’atlas linguistiques
  • Développement de la stratégie visant à assurer la diffusion d’informations relatives aux langues africaines et aux cartes linguistiques
  • Examiner les recommandations des comités de coordination régionaux sur certains aspects du projet ;
  • La supervision et la suivie de l’avancement du projet ;
  • La réalisation d’une évaluation finale du travail effectué avant validation ;
  • Soumettre des recommandations sur le projet au conseil consultatif continental.

 Comités de coordination régionaux (CCR), un RCC pour chaque comité économique régional

Composition

Les Comités de coordination Régionaux, CCR (un CCR) par Communauté Economique Régional contiendront ;

  • Cinq (5) représentants des structures nationales (coordinateurs nationaux) servant de points focaux pour l’ACALAN dans les Etats membres de l’Union africaine/communautés économiques régionales
  • Cinq (5) représentants des commissions de langues transfrontalières véhiculaires (CLTV)
  • Deux (2) représentants de la société civile
  • Deux (2) représentants des Académiciens chacun de la société civile

Fonction

Les rôles du comité de coordination régional (qui joue également le rôle de comité scientifique régional), dirigé par un coordinateur régional qui doit être nommé parmi l’un des structures de travail de l’ACALAN, sont les suivants ;

  • Coordonner toutes les activités de l’atlas linguistique dans la région,
  • Identifier les atlas linguistiques existants sur les langues africaines dans la région
  • Développer des réseaux internationaux dans la région axée sur la production d’atlas linguistiques
  • Développer la stratégie visant à assurer la diffusion d’informations relatives aux langues africaines et aux cartes linguistiques dans la région
  • Participer au suivi et à l’évaluation du travail
  • Préparer et soumettre des rapports, en fonction du progrès du projet, au Comité scientifique continental.

Comités de coordination nationaux (CCN)

Composition

Les coordinateurs des comités nationaux de coordination sont les structures nationales de l’ACALAN situées dans les Etats membres de l’Union africaine/des Communautés économiques régionales. Ils jouent le rôle de points focaux pour l’ACALAN. Les comités de coordination nationaux comprendront des topologues, des linguistes, des démographes, des cartographes…

Fonctions

Le rôle des comités nationaux de coordination est de coordonner toutes les activités de l’atlas linguistique au niveau national.

L’organigramme ci-dessous reflète la structure proposée pour le développement de l’Atlas linguistique de l’Afrique et chapitres régionaux 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>