Festival Gabon 9 provinces

LE GABON EXPOSE LES RICHESSES DE SA DIVERSITÉ CULTURELLE

Depuis le 15 août 2018, les rideaux sont tombés sur le Festival Gabon 9 provinces dans sa 2e édition. Présentée comme celle de la confirmation, à l’heure du bilan cette édition du festival a présenté un meilleur cru.

Neuf jours durant, autour du thème « A la découverte du patrimoine culturel immatériel et matériel des neuf provinces du Gabon », le Festival a tenu le public en haleine sur le Boulevard Jean-Paul II, théâtre de cet événement majeur dans le calendrier culturel gabonais.

Organisé par le Ministère de la Culture, sous la houlette du ministre d’État, Alain-Claude Bilié-By-Nze, cette seconde édition a tenu toutes ses promesses.

Comme l’a souligné la ministre déléguée à la Culture, Madame Laetitia Diweckou, à l’heure des comptes « les Gabonais se sont appropriés positivement ce concept. Signe que l’idée s’enracine progressivement dans l’opinion ». Cet engouement à l’égard de cet événement traduit « le bilan satisfaisant » reflète l’adhésion massive du public gabonais et son attachement aux fondements abyssaux de ses cultures mosaïques.

Il est une évidence plausible : « les contraintes budgétaires n’ont pas douché l’enthousiasme des participants (artistes et autres dépositaires du patrimoine culturel gabonais) dont le nombre de 720, au départ, a largement dépassé les prévisions », a indiqué la Ministre déléguée à la Culture.

Rappelons qu’au-delà des expressions artistiques des toutes les provinces qui se sont exprimées à tour de rôle essentiellement sur le podium érigé sur le Boulevard Jean-Paul II, le public s’est délecté également de la variété de mets composant le patrimoine culinaire du terroir gabonais.

En un mot, ces instants de partage et de solidarité, comme l’a souligné le ministre d’État, Alain-Claude Bilié-By-Nze, devraient fédérer les Gabonais autour d’un certain nombre de valeurs culturelles, socle de toute société.

A travers cet événement, qui subjugue par son originalité et son affluence phénoménale, le Gabon, pays bantu par excellence puisqu’abritant de surcroît le siège international du CICIBA, offre au passionné des cultures bantu de communier à une de ses sources les plus authentiques dans un élan de partage généreux et convivial.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>